Comment trouver de l’argent dans l’immédiat sans passer par la banque ?

Tout le monde a un jour été confronté à un besoin financier urgent. Pourtant, il n’est pas toujours facile d’octroyer un crédit à la banque. Si cela n’est pas possible, il existe quand même d’autres alternatives à la fois légales et moins coûteuses. Nous vous présentons quelques solutions possibles. 

Première solution : prêt P2P 

Source image : https://cdn.pixabay.com/photo/2018/04/13/20/18/euro-3317432_960_720.jpg

Si vous avez besoin d’argent immédiat, vous pouvez compter sur cette solution. Il s’agit d’un prêt personnel entre particuliers. Il s’agit : 

Lire également : Charmant appartement en location à Méribel-Mottaret

  • D’une bonne alternative au crédit bancaire ;
  • D’une solution de financement beaucoup plus accessible et rapide. 

Pour accéder au « peer-to-peer », voici deux possibilités. 

Se rendre sur les plateformes de prêts entre particuliers

Internet vous permet de trouver rapidement des plateformes de mise en relation dédiées au P2P. Ces plateformes permettent :

Sujet a lire : Pourquoi et comment réaliser un investissement forestier ?

  • d’emprunter de l’argent immédiatement ;
  • d’investir votre épargne en toute sécurité ;
  • D’emprunter uniquement des petits montants. 

Cela dit, tous les sites ne sont pas crédibles et n’offrent pas les mêmes avantages. Dirigez-vous vers un site qui vous impose une reconnaissance de dette. Quel que soit l’état d’urgence, évitez : 

  • De sélectionner une annonce alléchante avec un taux d’intérêt attractif par rapport aux taux d’usure appliqué ;
  • De choisir un prêteur sur gage proposant des taux abusifs. 

Il est important de renseigner sur la fiabilité des sites avant de jeter votre dévolu sur une offre qui paraît douteuse. 

Optez pour le prêt familial ou amical

Il s’agit d’une autre forme de P2P. Le prêt familial ou amical s’effectue dans le cercle familial ou entre proches. Il est également soumis à des conditions spécifiques. Elles vous éviteront les risques liés aux litiges et aux contraintes fiscales. 

Quelles sont les conditions d’octroi d’un prêt ?

Pour obtenir un prêt, vous devez connaître certaines conditions : 

  • Faire une déclaration de prêt si le montant dépasse 5 000 euros. Les intérêts seront taxés dans les revenus des capitaux mobilisés. Pour les prélèvements sociaux, un barème de l’impôt progressif sera appliqué ;
  • Possibilité de déduction des loyers perçus s’il s’agit d’un projet immobilier ;
  • Déclaration de la valeur d’une créance si vous êtes soumis à l’impôt sur la fortune 
  • Rédiger et signer un contrat de prêt ainsi qu’une reconnaissance de dette si le montant dépasse 5 000 euros. 

Il peut s’agir d’un acte sous seing privé qui sera rédigé par les deux parties ou bien un acte authentique qui sera rédigé par un notaire. Cette dernière option est obligatoire en présence d’une garantie réelle. Elle permet de sécuriser le prêt

Est-ce possible d’en faire un don ? 

Il est possible de transformer un prêt familial ou bien amical en donation. Dans ce cas, vous devez verser des droits de donation aux impôts. Ils varient généralement en fonction : 

  • Du montant prêté ; 
  • Du lien parenté entre le créancier et le débiteur. 

Le montant maximal est de 100 000 euros par enfant s’il s’agit d’un prêt parenté. Ce montant peut lui être versé tous les 15 ans. Un pourcentage d’imposition s’appliquera pour les montants au-delà de 100.000 euros et qui sont donnés par les autres liens de parenté. 

Deuxième solution : le prêt social

Il existe aussi une autre solution pour obtenir de l’argent sans crédit bancaire. Il s’agit du prêt social. Le prêt social existe sous différents aspects. Cependant, quel que soit le type de prêt social que vous sollicitez, il n’impose aucune condition de ressources. Parmi les prêts sociaux les plus courants figurent : 

  • Le micro-crédit personnel : montant jusqu’à 5 000 euros et remboursables sur une durée de 5 ans maximale. Le taux de crédit varie de 1,5% à 4%.
  • Le prêt d’honneur CAF : c’est un prêt à taux zéro adressé aux allocataires CAF. Le montant est plafonné à 3 500 euros. 

Troisième option : le crowdfunding

Le crowdfunding est une solution fiable et rapide si vous avez besoin de financer rapidement votre projet. Cette solution est envisageable dans la mesure où vous souhaitez collecter des apports financiers en provenance de nombreux particuliers à partir d’une plateforme web. Les fonds collectés sont destinés au financement d’un projet professionnel. Cela dit, les conditions d’octroi au fonds collecté sont assez contraignantes. Cela demande aussi une certaine préparation. Il faut : 

  • Présenter un projet pertinent et concluant auprès des contribuables ; 
  • Préparer une campagne de collectes de fonds ;
  • Prévoir des contreparties pour les contributeurs.

Le financement participatif existe sous différentes formes. 

Le don des contributeurs

 Les contributeurs vous réalisent un don pour le financement de votre projet professionnel. Vous pouvez choisir entre : 

  • La formule donation based crowdfunding qui n’exige aucune contrepartie. 
  • La formule reward based crowdfunding qui exige une contrepartie. 

Le crowdlending

Il s’agit d’un financement par prêt avec intérêts suivant la durée du remboursement. 

Le crowd-equity

On parle d’un financement par capital. Ce qui signifie que le contributeur obtient une part de votre projet et donc, des contreparties financières de votre projet. 

Bref, plusieurs solutions sont donc envisageables pour financer vos petits ou grands projets. Il vous revient de choisir celle qui vous correspond. 

 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés