Conseils d’utilisation d’un simulateur rendement locatif

Pour investir de manière rentable dans l’immobilier, un simulateur de rendement locatif permet de fournir des indicateurs, analyse les revenus et la situation sur une période de 30 ans en accélérant les calculs. Découvrez ses différentes utilisations et le calcul sur l’imposition, le crédit immobilier et les charges. 

Caractéristiques 

Grâce au calcul de rendement locatif, vous pouvez simuler un emprunt sur 20 ans avec un taux de 4% et une assurance emprunteur de 0.4%. Ce calcul est tiré des loyers, des travaux, des frais de notaires (8,5%) et du prix d’achat. Le simulateur avancé permet d’ajouter des charges (copropriété, taxes foncières) et modifier des chiffres.

A lire en complément : Quelles sont les perspectives immobilières sur le marché immobilier suisse ?

Le simulateur rendement locatif est un outil qui offre une palette d'indicateurs bien plus large que le cash-flow. Grâce notamment à des mécanismes tels que l'amortissement ou le déficit foncier, le cash-flow connaît souvent une hausse durant les premières années pour ensuite décroître. Avec notre simulateur, vous pouvez suivre cette évolution sur plusieurs années. De plus, le simulateur permet d'intégrer un différé de crédit total ou partiel.

Il est crucial de connaître le rendement de votre investissement, mais il est tout aussi important de comprendre qu'il évoluera tout au long de la détention du bien. Que ce soit les loyers et charges qui augmentent, ou l'imposition qui évolue avec l'amortissement, une simulation sur plusieurs années vous aide à vous préparer et vous permet d'éviter les mauvaises surprises. LyBox propose un bilan comptable prévisionnel sur 30 ans, intégrant les impôts locatifs, quel que soit votre régime fiscal.

A voir aussi : Dividendes bourse : comprendre leur fonctionnement

LyBox vous offre une analyse comparative de tous les régimes fiscaux en matière d'enrichissement, de valeur actuelle nette (VAN) et de taux de rendement interne (TRI). Grâce à une simulation précise, vous saurez quel régime choisir pour payer moins d'impôts. Le simulateur peut également intégrer le calcul de la plus-value en cas de revente.

Conseils pour utiliser notre outil de simulation de rendement locatif 

En immobilier, il est important de faire des calculs précis pour éviter les erreurs. Le calculateur de rendement locatif de LyBox vous aide dans les calculs de rentabilité en prenant en compte les dernières obligations légales des propriétaires :  

  • LyBox stocke automatiquement le prix d'achat de votre bien immobilier dans votre annonce et calcule les frais de notaire. Vous pouvez le personnaliser après analyse du marché immobilier intégrée à toutes les annonces, pour acheter au meilleur prix.
  • L'application vous permet de comparer votre loyer avec le marché locatif lié à votre bien et vous précise toutes les charges pour calculer la rentabilité locative de votre investissement.
  • L'application LyBox calcule la mensualité de votre crédit en précisant le montant de votre apport et votre taux de crédit immobilier. Il l'intègre ensuite dans le calcul du cash-flow de votre investissement immobilier.
  • Le simulateur calcule automatiquement le rendement locatif (brut et net) et le cash-flow (brut et net) de votre investissement locatif. 

Comment est calculé le rendement locatif ?

Le simulateur de rendement locatif calcule le cash flow avec une grande rapidité et une grande précision, quelles que soient les particularités de votre investissement. 

Le rendement brut mesure le rapport entre les loyers perçus, les frais (travaux, frais de notaire, etc.) et le prix d'achat d'un bien immobilier. Il ne prend pas en compte les charges de location ni la fiscalité. Le simulateur divise le montant annuel des loyers encaissés par le prix d'achat total du bien (frais de notaire et travaux inclus).

Le rendement net prend en compte les charges et dépenses liées à la location du bien. Le calcul se fait par la division du montant annuel des loyers perçus toutes les charges et dépenses supportées par le propriétaire : telles que la taxe foncière, les frais de gestion locative, les dépenses de travaux et d'entretien, et les frais de garantie de loyers impayés. 

Pour calculer le rendement net d'impôts, il faut diviser le montant annuel des loyers perçus toutes les charges et dépenses supportées par le propriétaire, les prélèvements sociaux ainsi que l'impôt dus sur les revenus locatifs.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés